Autre

8 façons dont le thé peut changer votre vie (diaporama)


Commencez à siroter une tasse l'après-midi pour un éventail de bienfaits incroyables pour la santé

Thé noir

Le thé le plus populaire aux États-Unis, cette boisson peut traiter les maux de tête et prévenir l'accumulation de plaque dans le artères.

Thé glacé

Très rafraîchissant, le thé glacé peut être fait de n'importe quelle variété, bien que le processus d'infusion diffère légèrement d'une sorte à l'autre. C'est un excellent moyen de se réhydrater avec des vitamines, des minéraux et antioxydants. Assurez-vous d'éviter les versions transformées avec du sirop de maïs à haute teneur en fructose et des édulcorants artificiels.

Thé oolong

Ce thé a été montré pour empêcher carie et fortifier les os.

Rooibos

Ce savoureux originaire d'Afrique du Sud peut agir comme un anti-inflammatoire et peut être bénéfique pour la santé cardiovasculaire.

Thé blanc

ce thé légèrement parfumé peut améliorer Tolérance au glucose et abaisser le cholestérol LDL.


8 façons de vaincre votre hormone de stress

Mauvais cortisol : cela signifie bien, mais ne sait tout simplement pas quand arrêter. Produite par vos glandes surrénales, cette « hormone du stress » aide à réguler la tension artérielle et le système immunitaire lors d'une crise soudaine, qu'il s'agisse d'une attaque physique ou d'un revers émotionnel. Cela vous aide à puiser dans vos réserves d'énergie et augmente votre capacité à combattre les infections.

Le problème est que le stress incessant peut maintenir ce mécanisme de survie à la vitesse supérieure, renversant les bonnes intentions de l'hormone. Des niveaux de cortisol chroniquement élevés peuvent provoquer des problèmes de sommeil, une réponse immunitaire déprimée, des anomalies de la glycémie et même une prise de poids abdominale. "Lorsque le cortisol augmente, il dit au corps de manger quelque chose avec beaucoup de calories et mdasha est une excellente tactique de survie si vous avez besoin d'énergie pour fuir un prédateur, mais pas si vous vous inquiétez de la façon de payer les factures", explique le biochimiste nutritionnel Shawn Talbott, PhD, auteur de La connexion cortisol. (Équilibrez vos hormones et perdez jusqu'à 15 livres en seulement 3 semaines avec le régime Hormone Reset de l'éditeur de La prévention!)

Heureusement, un antidote au mode combat ou fuite du corps a évolué : la réponse de relaxation. Voici huit façons surprenantes d'invoquer la gestion du stress et, dans certains cas, de réduire vos niveaux de cortisol de près de moitié.

Pour Couper le Cortisol 20%. Dites "Om"
Les personnes qui pratiquaient la méditation bouddhiste ont considérablement diminué à la fois le cortisol et la pression artérielle dans une étude thaïlandaise de 6 semaines. De même, les participants qui ont médité quotidiennement pendant quatre mois ont diminué l'hormone de 20 % en moyenne dans une étude à l'Université Maharishi, tandis que les niveaux dans le groupe témoin non méditant ont en fait légèrement augmenté. (Essayez ces 8 méditations simples qui peuvent changer votre vie.)

À Coupez l'élévation du cortisol à 66 %. Faites un bon mix iPod
La musique peut avoir un effet calmant sur le cerveau, surtout lorsque vous faites face à un facteur de stress majeur. Lorsque les médecins du centre médical d'Osaka au Japon ont joué des airs pour un groupe de patients subissant des coloscopies, les niveaux de cortisol des patients ont moins augmenté que ceux d'autres personnes ayant subi la même procédure dans une pièce calme. Même si un examen gastro-intestinal invasif n'est pas dans votre avenir immédiat, vous pouvez prévenir les pics de cortisol dans d'autres situations stressantes lors de l'organisation d'un dîner pour vos beaux-parents, par exemple en faisant la queue en musique de fond. Et pour vous détendre plus rapidement au coucher, écoutez quelque chose d'apaisant au lieu de regarder la télévision.

À Coupez le cortisol à 50%. Frappez le sac tôt et faites une sieste
Quelle est la différence entre dormir six heures au lieu des huit suggérées ? "Cinquante pour cent de cortisol en plus dans le sang", dit Talbott. Lorsqu'un groupe de pilotes dormait six heures ou moins pendant sept nuits en service, leur taux de cortisol augmentait considérablement et restait élevé pendant deux jours, selon une étude de l'Institut allemand de médecine aérospatiale. Les 8 heures recommandées de sommeil nocturne permettent à votre corps de se remettre du stress de la journée, dit Talbott. Lorsque vous n'êtes pas à la hauteur, faites une sieste le lendemain et des chercheurs de l'Université d'État de Pennsylvanie ont découvert qu'une sieste de midi réduisait les niveaux de cortisol chez les sujets qui avaient perdu le sommeil la nuit précédente.

À Couper le Cortisol 47%. Siroter du thé noir
La « tasse qui acclame » est profondément associée au confort et au calme. Il suffit de penser à la façon dont les Anglais vénèrent l'heure du thé de fin d'après-midi. Il s'avère que la science confirme le lien : lorsque les volontaires de l'University College London se sont vu confier une tâche stressante, les niveaux de cortisol de ceux qui buvaient régulièrement du thé noir ont chuté de 47 % dans l'heure suivant la fin de la mission, tandis que d'autres buvaient le faux thé n'a connu qu'une baisse de 27%. L'auteur de l'étude, Andrew Steptoe, PhD, soupçonne que les produits chimiques naturels tels que les polyphénols et les flavonoïdes peuvent être responsables des effets calmants du thé.

À Coupez le cortisol 39%. Sortir avec un ami amusant
Le copain qui vous garde dans les points de suture peut faire plus que vous distraire de vos problèmes et sa seule présence peut aider à tempérer votre réponse hormonale au stress. Selon des chercheurs de l'Université de Loma Linda, il suffit d'anticiper le rire pour réduire de près de moitié les niveaux de cortisol. (Si votre clone préféré de Tina Fey ne peut pas se rencontrer pour prendre un café, vous pourrez peut-être obtenir le même effet de fusion du stress en insérant un DVD de Le bureau.)

À Coupez le cortisol 31%. Programmer un massage
Un peu de soin peut atténuer votre niveau de stress dans le bon sens. Après plusieurs semaines de massothérapie, les niveaux de cortisol des sujets ont diminué de près d'un tiers, en moyenne, selon des études menées à la faculté de médecine de l'Université de Miami et ailleurs. En plus de garder le cortisol sous contrôle, les séances de massage réduisent le stress en favorisant la production de dopamine et de sérotonine, les mêmes hormones de « bien-être » libérées lorsque nous socialisons avec des amis ou faisons quelque chose d'amusant.

À Coupez le cortisol à 25%. Faire quelque chose de spirituel
Le rituel religieux fortifie de nombreuses personnes contre les pressions quotidiennes et peut également réduire la sécrétion de cortisol, rapportent des chercheurs de l'Université du Mississippi. Les sujets de l'étude qui fréquentaient l'église avaient en moyenne des niveaux inférieurs d'hormone de stress que ceux qui n'assistaient pas du tout aux services. Si la religion organisée ne vous intéresse pas, essayez de développer votre côté spirituel en vous promenant dans la "cathédrale" de la nature et dans les bois ou le long d'une plage et en faisant du bénévolat pour un organisme de bienfaisance.

À Coupez le cortisol de 12 à 16 %. Mâcher un morceau de gomme
La prochaine fois que vous vous sentirez épuisé, essayez de mettre un chewing-gum dans votre bouche pour désamorcer instantanément la tension, suggérez de nouvelles découvertes de l'Université de Northumbria au Royaume-Uni. Alors qu'ils étaient soumis à un stress modéré, les mâcheurs de gomme avaient des niveaux de cortisol salivaire inférieurs de 12% à ceux des non-mâcheurs et ont également signalé une plus grande vigilance que leurs homologues privés de gomme. Un mécanisme possible : lors d'expériences antérieures, le chewing-gum augmentait le flux sanguin et l'activité neuronale dans certaines régions du cerveau.


8 façons de vaincre votre hormone de stress

Mauvais cortisol : cela signifie bien, mais ne sait tout simplement pas quand arrêter. Produite par vos glandes surrénales, cette « hormone du stress » aide à réguler la tension artérielle et le système immunitaire lors d'une crise soudaine, qu'il s'agisse d'une attaque physique ou d'un revers émotionnel. Cela vous aide à puiser dans vos réserves d'énergie et augmente votre capacité à combattre les infections.

Le problème est que le stress incessant peut maintenir ce mécanisme de survie à la vitesse supérieure, renversant les bonnes intentions de l'hormone. Des niveaux de cortisol chroniquement élevés peuvent provoquer des problèmes de sommeil, une réponse immunitaire déprimée, des anomalies de la glycémie et même une prise de poids abdominale. "Lorsque le cortisol augmente, il dit au corps de manger quelque chose avec beaucoup de calories et mdasha est une excellente tactique de survie si vous avez besoin d'énergie pour fuir un prédateur, mais pas si vous vous inquiétez de la façon de payer les factures", explique le biochimiste nutritionnel Shawn Talbott, PhD, auteur de La connexion cortisol. (Équilibrez vos hormones et perdez jusqu'à 15 livres en seulement 3 semaines avec le régime Hormone Reset de l'éditeur de La prévention!)

Heureusement, un antidote au mode combat ou fuite du corps a évolué : la réponse de relaxation. Voici huit façons surprenantes d'invoquer la gestion du stress et, dans certains cas, de réduire vos niveaux de cortisol de près de moitié.

Pour Couper le Cortisol 20%. Dites "Om"
Les personnes qui pratiquaient la méditation bouddhiste ont considérablement diminué à la fois le cortisol et la pression artérielle dans une étude thaïlandaise de 6 semaines. De même, les participants qui ont médité quotidiennement pendant quatre mois ont diminué l'hormone de 20 % en moyenne dans une étude à l'Université Maharishi, tandis que les niveaux dans le groupe témoin non méditant ont en fait légèrement augmenté. (Essayez ces 8 méditations simples qui peuvent changer votre vie.)

À Coupez l'élévation du cortisol à 66 %. Faites un bon mix iPod
La musique peut avoir un effet calmant sur le cerveau, surtout lorsque vous faites face à un facteur de stress majeur. Lorsque les médecins du centre médical d'Osaka au Japon ont joué des airs pour un groupe de patients subissant des coloscopies, les niveaux de cortisol des patients ont moins augmenté que ceux d'autres personnes ayant subi la même procédure dans une pièce calme. Même si un examen gastro-intestinal invasif n'est pas dans votre avenir immédiat, vous pouvez éviter les pics de cortisol dans d'autres situations stressantes lors de l'organisation d'un dîner pour vos beaux-parents, par exemple en faisant la queue en musique de fond. Et pour vous détendre plus rapidement au coucher, écoutez quelque chose d'apaisant au lieu de regarder la télévision.

À Coupez le cortisol à 50%. Frappez le sac tôt et faites une sieste
Quelle est la différence entre dormir six heures au lieu des huit suggérées ? "Cinquante pour cent de cortisol en plus dans le sang", dit Talbott. Lorsqu'un groupe de pilotes dormait six heures ou moins pendant sept nuits en service, leur taux de cortisol augmentait considérablement et restait élevé pendant deux jours, selon une étude de l'Institut allemand de médecine aérospatiale. Les 8 heures recommandées de sommeil nocturne permettent à votre corps de se remettre du stress de la journée, dit Talbott. Lorsque vous n'êtes pas à la hauteur, faites une sieste le lendemain et des chercheurs de l'Université d'État de Pennsylvanie ont découvert qu'une sieste de midi réduisait les niveaux de cortisol chez les sujets qui avaient perdu le sommeil la nuit précédente.

À Cortisol coupé 47%. Siroter du thé noir
La « tasse qui acclame » est profondément associée au confort et au calme. Il suffit de penser à la façon dont les Anglais vénèrent l'heure du thé de fin d'après-midi. Il s'avère que la science confirme le lien : lorsque les volontaires de l'University College London se sont vu confier une tâche stressante, les niveaux de cortisol de ceux qui buvaient régulièrement du thé noir ont chuté de 47 % dans l'heure suivant la fin de la mission, tandis que d'autres buvaient le faux thé n'a connu qu'une baisse de 27%. L'auteur de l'étude, Andrew Steptoe, PhD, soupçonne que les produits chimiques naturels tels que les polyphénols et les flavonoïdes peuvent être responsables des effets calmants du thé.

À Coupez le cortisol 39%. Sortir avec un ami amusant
Le copain qui vous garde dans les points de suture peut faire plus que vous distraire de vos problèmes et sa seule présence peut aider à tempérer votre réponse hormonale au stress. Selon des chercheurs de l'Université de Loma Linda, il suffit d'anticiper le rire pour réduire de près de moitié les niveaux de cortisol. (Si votre clone préféré de Tina Fey ne peut pas se rencontrer pour prendre un café, vous pourrez peut-être obtenir le même effet de fusion du stress en insérant un DVD de Le bureau.)

À Coupez le cortisol 31%. Programmer un massage
Un peu de soin peut atténuer votre niveau de stress dans le bon sens. Après plusieurs semaines de massothérapie, les niveaux de cortisol des sujets ont diminué de près d'un tiers, en moyenne, selon des études menées à la faculté de médecine de l'Université de Miami et ailleurs. En plus de garder le cortisol sous contrôle, les séances de massage réduisent le stress en favorisant la production de dopamine et de sérotonine, les mêmes hormones de « bien-être » libérées lorsque nous socialisons avec des amis ou faisons quelque chose d'amusant.

À Coupez le cortisol à 25%. Faire quelque chose de spirituel
Le rituel religieux fortifie de nombreuses personnes contre les pressions quotidiennes et peut également réduire la sécrétion de cortisol, rapportent des chercheurs de l'Université du Mississippi. Les sujets de l'étude qui fréquentaient l'église avaient en moyenne des niveaux inférieurs d'hormone de stress que ceux qui n'assistaient pas du tout aux services. Si la religion organisée ne vous intéresse pas, essayez de développer votre côté spirituel en vous promenant dans la "cathédrale" de la nature et dans les bois ou le long d'une plage et en faisant du bénévolat pour un organisme de bienfaisance.

À Coupez le cortisol de 12 à 16 %. Mâcher un morceau de gomme
La prochaine fois que vous vous sentirez épuisé, essayez de mettre un chewing-gum dans votre bouche pour désamorcer instantanément la tension, suggérez de nouvelles découvertes de l'Université de Northumbria au Royaume-Uni. Alors qu'ils étaient soumis à un stress modéré, les mâcheurs de gomme avaient des niveaux de cortisol salivaire inférieurs de 12% à ceux des non-mâcheurs et ont également signalé une plus grande vigilance que leurs homologues privés de gomme. Un mécanisme possible : lors d'expériences antérieures, le chewing-gum augmentait le flux sanguin et l'activité neuronale dans certaines régions du cerveau.


8 façons de vaincre votre hormone de stress

Mauvais cortisol : cela signifie bien, mais ne sait tout simplement pas quand arrêter. Produite par vos glandes surrénales, cette « hormone du stress » aide à réguler la tension artérielle et le système immunitaire lors d'une crise soudaine, qu'il s'agisse d'une attaque physique ou d'un revers émotionnel. Cela vous aide à puiser dans vos réserves d'énergie et augmente votre capacité à combattre les infections.

Le problème est que le stress incessant peut maintenir ce mécanisme de survie à la vitesse supérieure, renversant les bonnes intentions de l'hormone. Des niveaux de cortisol chroniquement élevés peuvent provoquer des problèmes de sommeil, une réponse immunitaire déprimée, des anomalies de la glycémie et même une prise de poids abdominale. "Lorsque le cortisol augmente, il dit au corps de manger quelque chose avec beaucoup de calories et mdasha est une excellente tactique de survie si vous avez besoin d'énergie pour fuir un prédateur, mais pas si vous vous inquiétez de la façon de payer les factures", explique le biochimiste nutritionnel Shawn Talbott, PhD, auteur de La connexion cortisol. (Équilibrez vos hormones et perdez jusqu'à 15 livres en seulement 3 semaines avec le régime Hormone Reset de l'éditeur de La prévention!)

Heureusement, un antidote au mode combat ou fuite du corps a évolué : la réponse de relaxation. Voici huit façons surprenantes d'invoquer la gestion du stress et, dans certains cas, de réduire vos niveaux de cortisol de près de moitié.

Pour Couper le Cortisol 20%. Dites "Om"
Les personnes qui pratiquaient la méditation bouddhiste ont considérablement diminué à la fois le cortisol et la pression artérielle dans une étude thaïlandaise de 6 semaines. De même, les participants qui ont médité quotidiennement pendant quatre mois ont diminué l'hormone de 20 % en moyenne dans une étude à l'Université Maharishi, tandis que les niveaux dans le groupe témoin non méditant ont en fait légèrement augmenté. (Essayez ces 8 méditations simples qui peuvent changer votre vie.)

À Coupez l'élévation du cortisol à 66 %. Faites un bon mix iPod
La musique peut avoir un effet calmant sur le cerveau, surtout lorsque vous faites face à un facteur de stress majeur. Lorsque les médecins du centre médical d'Osaka au Japon ont joué des airs pour un groupe de patients subissant des coloscopies, les niveaux de cortisol des patients ont moins augmenté que ceux d'autres personnes ayant subi la même procédure dans une pièce calme. Même si un examen gastro-intestinal invasif n'est pas dans votre avenir immédiat, vous pouvez prévenir les pics de cortisol dans d'autres situations stressantes lors de l'organisation d'un dîner pour vos beaux-parents, par exemple en faisant la queue en musique de fond. Et pour vous détendre plus rapidement au coucher, écoutez quelque chose d'apaisant au lieu de regarder la télévision.

À Coupez le cortisol à 50%. Frappez le sac tôt et faites une sieste
Quelle est la différence entre dormir six heures au lieu des huit suggérées ? "Cinquante pour cent de cortisol en plus dans le sang", dit Talbott. Lorsqu'un groupe de pilotes dormait six heures ou moins pendant sept nuits en service, leur taux de cortisol augmentait considérablement et restait élevé pendant deux jours, selon une étude de l'Institut allemand de médecine aérospatiale. Les 8 heures recommandées de sommeil nocturne permettent à votre corps de se remettre du stress de la journée, dit Talbott. Lorsque vous n'êtes pas à la hauteur, faites une sieste le lendemain et des chercheurs de l'Université d'État de Pennsylvanie ont découvert qu'une sieste de midi réduisait les niveaux de cortisol chez les sujets qui avaient perdu le sommeil la nuit précédente.

À Couper le Cortisol 47%. Siroter du thé noir
La « tasse qui acclame » est profondément associée au confort et au calme. Il suffit de penser à la façon dont les Anglais vénèrent l'heure du thé de fin d'après-midi. Il s'avère que la science confirme le lien : lorsque les volontaires de l'University College London se sont vu confier une tâche stressante, les niveaux de cortisol de ceux qui buvaient régulièrement du thé noir ont chuté de 47 % dans l'heure suivant la fin de la mission, tandis que d'autres buvaient le faux thé n'a connu qu'une baisse de 27%. L'auteur de l'étude, Andrew Steptoe, PhD, soupçonne que les produits chimiques naturels tels que les polyphénols et les flavonoïdes peuvent être responsables des effets calmants du thé.

À Coupez le cortisol 39%. Sortir avec un ami amusant
Le copain qui vous garde dans les points de suture peut faire plus que vous distraire de vos problèmes et sa seule présence peut aider à tempérer votre réponse hormonale au stress. Selon des chercheurs de l'Université de Loma Linda, il suffit d'anticiper le rire pour réduire de près de moitié les niveaux de cortisol. (Si votre clone préféré de Tina Fey ne peut pas se réunir pour prendre un café, vous pourrez peut-être obtenir le même effet de fusion du stress en insérant un DVD de Le bureau.)

À Coupez le cortisol 31%. Programmer un massage
Un peu de soin peut atténuer votre niveau de stress dans le bon sens. Après plusieurs semaines de massothérapie, les niveaux de cortisol des sujets ont diminué de près d'un tiers, en moyenne, selon des études menées à la faculté de médecine de l'Université de Miami et ailleurs. En plus de garder le cortisol sous contrôle, les séances de massage réduisent le stress en favorisant la production de dopamine et de sérotonine, les mêmes hormones de « bien-être » libérées lorsque nous socialisons avec des amis ou faisons quelque chose d'amusant.

À Coupez le cortisol à 25%. Faire quelque chose de spirituel
Le rituel religieux fortifie de nombreuses personnes contre les pressions quotidiennes et peut également réduire la sécrétion de cortisol, rapportent des chercheurs de l'Université du Mississippi. Les sujets de l'étude qui fréquentaient l'église avaient en moyenne des niveaux inférieurs d'hormone de stress que ceux qui n'assistaient pas du tout aux services. Si la religion organisée ne vous intéresse pas, essayez de développer votre côté spirituel en vous promenant dans la "cathédrale" de la nature et dans les bois ou le long d'une plage et en faisant du bénévolat pour un organisme de bienfaisance.

À Coupez le cortisol de 12 à 16 %. Mâcher un morceau de gomme
La prochaine fois que vous vous sentirez épuisé, essayez de mettre un chewing-gum dans votre bouche pour désamorcer instantanément la tension, suggérez de nouvelles découvertes de l'Université de Northumbria au Royaume-Uni. Alors qu'ils étaient soumis à un stress modéré, les mâcheurs de gomme avaient des niveaux de cortisol salivaire inférieurs de 12% à ceux des non-mâcheurs et ont également signalé une plus grande vigilance que leurs homologues privés de gomme. Un mécanisme possible : lors d'expériences antérieures, le chewing-gum augmentait le flux sanguin et l'activité neuronale dans certaines régions du cerveau.


8 façons de vaincre votre hormone de stress

Mauvais cortisol : cela signifie bien, mais ne sait tout simplement pas quand arrêter. Produite par vos glandes surrénales, cette « hormone du stress » aide à réguler la tension artérielle et le système immunitaire lors d'une crise soudaine, qu'il s'agisse d'une attaque physique ou d'un revers émotionnel. Cela vous aide à puiser dans vos réserves d'énergie et augmente votre capacité à combattre les infections.

Le problème est que le stress incessant peut maintenir ce mécanisme de survie à la vitesse supérieure, renversant les bonnes intentions de l'hormone. Des niveaux de cortisol chroniquement élevés peuvent provoquer des problèmes de sommeil, une réponse immunitaire déprimée, des anomalies de la glycémie et même une prise de poids abdominale. "Lorsque le cortisol augmente, il dit au corps de manger quelque chose avec beaucoup de calories et mdasha est une excellente tactique de survie si vous avez besoin d'énergie pour fuir un prédateur, mais pas si vous vous inquiétez de la façon de payer les factures", explique le biochimiste nutritionnel Shawn Talbott, PhD, auteur de La connexion cortisol. (Équilibrez vos hormones et perdez jusqu'à 15 livres en seulement 3 semaines avec le régime Hormone Reset de l'éditeur de La prévention!)

Heureusement, un antidote au mode combat ou fuite du corps a évolué : la réponse de relaxation. Voici huit façons surprenantes d'invoquer la gestion du stress et, dans certains cas, de réduire vos niveaux de cortisol de près de moitié.

Pour Couper le Cortisol 20%. Dites "Om"
Les personnes qui pratiquaient la méditation bouddhiste ont considérablement diminué à la fois le cortisol et la pression artérielle dans une étude thaïlandaise de 6 semaines. De même, les participants qui ont médité quotidiennement pendant quatre mois ont diminué l'hormone de 20 % en moyenne dans une étude à l'Université Maharishi, tandis que les niveaux dans le groupe témoin non méditant ont en fait légèrement augmenté. (Essayez ces 8 méditations simples qui peuvent changer votre vie.)

À Coupez l'élévation du cortisol à 66 %. Faites un bon mix iPod
La musique peut avoir un effet calmant sur le cerveau, surtout lorsque vous faites face à un facteur de stress majeur. Lorsque les médecins du centre médical d'Osaka au Japon ont joué des airs pour un groupe de patients subissant des coloscopies, les niveaux de cortisol des patients ont moins augmenté que ceux d'autres personnes ayant subi la même procédure dans une pièce calme. Même si un examen gastro-intestinal invasif n'est pas dans votre avenir immédiat, vous pouvez éviter les pics de cortisol dans d'autres situations stressantes lors de l'organisation d'un dîner pour vos beaux-parents, par exemple en faisant la queue en musique de fond. Et pour vous détendre plus rapidement au coucher, écoutez quelque chose d'apaisant au lieu de regarder la télévision.

À Coupez le cortisol à 50%. Frappez le sac tôt et faites une sieste
Quelle est la différence entre dormir six heures au lieu des huit suggérées ? "Cinquante pour cent de cortisol en plus dans le sang", dit Talbott. Lorsqu'un groupe de pilotes dormait six heures ou moins pendant sept nuits en service, leur taux de cortisol augmentait considérablement et restait élevé pendant deux jours, selon une étude de l'Institut allemand de médecine aérospatiale. Les 8 heures recommandées de sommeil nocturne permettent à votre corps de se remettre du stress de la journée, dit Talbott. Lorsque vous n'êtes pas à la hauteur, faites une sieste le lendemain et des chercheurs de l'Université d'État de Pennsylvanie ont découvert qu'une sieste de midi réduisait les niveaux de cortisol chez les sujets qui avaient perdu le sommeil la nuit précédente.

À Couper le Cortisol 47%. Siroter du thé noir
La « tasse qui acclame » est profondément associée au confort et au calme. Il suffit de penser à la façon dont les Anglais vénèrent l'heure du thé de fin d'après-midi. Il s'avère que la science confirme le lien : lorsque les volontaires de l'University College London se sont vu confier une tâche stressante, les niveaux de cortisol de ceux qui buvaient régulièrement du thé noir ont chuté de 47 % dans l'heure suivant la fin de la mission, tandis que d'autres buvaient le faux thé n'a connu qu'une baisse de 27%. L'auteur de l'étude, Andrew Steptoe, PhD, soupçonne que les produits chimiques naturels tels que les polyphénols et les flavonoïdes peuvent être responsables des effets calmants du thé.

À Coupez le cortisol 39%. Sortir avec un ami amusant
Le copain qui vous garde dans les points de suture peut faire plus que vous distraire de vos problèmes et sa seule présence peut aider à tempérer votre réponse hormonale au stress. Selon des chercheurs de l'Université de Loma Linda, il suffit d'anticiper le rire pour réduire de près de moitié les niveaux de cortisol. (Si votre clone préféré de Tina Fey ne peut pas se rencontrer pour prendre un café, vous pourrez peut-être obtenir le même effet de fusion du stress en insérant un DVD de Le bureau.)

À Coupez le cortisol 31%. Programmer un massage
Un peu de soin peut atténuer votre niveau de stress dans le bon sens. Après plusieurs semaines de massothérapie, les niveaux de cortisol des sujets ont diminué de près d'un tiers, en moyenne, selon des études menées à la faculté de médecine de l'Université de Miami et ailleurs. En plus de garder le cortisol sous contrôle, les séances de massage réduisent le stress en favorisant la production de dopamine et de sérotonine, les mêmes hormones de « bien-être » libérées lorsque nous socialisons avec des amis ou faisons quelque chose d'amusant.

À Coupez le cortisol à 25%. Faire quelque chose de spirituel
Le rituel religieux fortifie de nombreuses personnes contre les pressions quotidiennes et peut également réduire la sécrétion de cortisol, rapportent des chercheurs de l'Université du Mississippi. Les sujets de l'étude qui fréquentaient l'église avaient en moyenne des niveaux inférieurs d'hormone de stress que ceux qui n'assistaient pas du tout aux services. Si la religion organisée ne vous intéresse pas, essayez de développer votre côté spirituel en vous promenant dans la "cathédrale" de la nature et dans les bois ou le long d'une plage et en faisant du bénévolat pour un organisme de bienfaisance.

À Coupez le cortisol de 12 à 16 %. Mâcher un morceau de gomme
La prochaine fois que vous vous sentirez épuisé, essayez de mettre un chewing-gum dans votre bouche pour désamorcer instantanément la tension, suggérez de nouvelles découvertes de l'Université de Northumbria au Royaume-Uni. Alors qu'ils étaient soumis à un stress modéré, les mâcheurs de gomme avaient des niveaux de cortisol salivaire inférieurs de 12% à ceux des non-mâcheurs et ont également signalé une plus grande vigilance que leurs homologues privés de gomme. Un mécanisme possible : lors d'expériences antérieures, le chewing-gum augmentait le flux sanguin et l'activité neuronale dans certaines régions du cerveau.


8 façons de vaincre votre hormone de stress

Mauvais cortisol : cela signifie bien, mais ne sait tout simplement pas quand arrêter. Produite par vos glandes surrénales, cette « hormone du stress » aide à réguler la tension artérielle et le système immunitaire lors d'une crise soudaine, qu'il s'agisse d'une attaque physique ou d'un revers émotionnel. Cela vous aide à puiser dans vos réserves d'énergie et augmente votre capacité à combattre les infections.

Le problème est que le stress incessant peut maintenir ce mécanisme de survie à la vitesse supérieure, renversant les bonnes intentions de l'hormone. Des niveaux de cortisol chroniquement élevés peuvent provoquer des problèmes de sommeil, une réponse immunitaire déprimée, des anomalies de la glycémie et même une prise de poids abdominale. "Lorsque le cortisol augmente, il dit au corps de manger quelque chose avec beaucoup de calories et mdasha est une excellente tactique de survie si vous avez besoin d'énergie pour fuir un prédateur, mais pas si vous vous inquiétez de la façon de payer les factures", explique le biochimiste nutritionnel Shawn Talbott, PhD, auteur de La connexion cortisol. (Équilibrez vos hormones et perdez jusqu'à 15 livres en seulement 3 semaines avec le régime Hormone Reset de l'éditeur de La prévention!)

Heureusement, un antidote au mode combat ou fuite du corps a évolué : la réponse de relaxation. Voici huit façons surprenantes d'invoquer la gestion du stress et, dans certains cas, de réduire vos niveaux de cortisol de près de moitié.

Pour Couper le Cortisol 20%. Dites "Om"
Les personnes qui pratiquaient la méditation bouddhiste ont considérablement diminué à la fois le cortisol et la pression artérielle dans une étude thaïlandaise de 6 semaines. De même, les participants qui ont médité quotidiennement pendant quatre mois ont diminué l'hormone de 20 % en moyenne dans une étude à l'Université Maharishi, tandis que les niveaux dans le groupe témoin non méditant ont en fait légèrement augmenté. (Essayez ces 8 méditations simples qui peuvent changer votre vie.)

À Coupez l'élévation du cortisol à 66 %. Faites un bon mix iPod
La musique peut avoir un effet calmant sur le cerveau, surtout lorsque vous faites face à un facteur de stress majeur. Lorsque les médecins du centre médical d'Osaka au Japon ont joué des airs pour un groupe de patients subissant des coloscopies, les niveaux de cortisol des patients ont moins augmenté que ceux d'autres personnes ayant subi la même procédure dans une pièce calme. Même si un examen gastro-intestinal invasif n'est pas dans votre avenir immédiat, vous pouvez prévenir les pics de cortisol dans d'autres situations stressantes lors de l'organisation d'un dîner pour vos beaux-parents, par exemple en faisant la queue en musique de fond. Et pour vous détendre plus rapidement au coucher, écoutez quelque chose d'apaisant au lieu de regarder la télévision.

À Coupez le cortisol à 50%. Frappez le sac tôt et faites une sieste
Quelle est la différence entre dormir six heures au lieu des huit suggérées ? "Cinquante pour cent de cortisol en plus dans le sang", dit Talbott. Lorsqu'un groupe de pilotes dormait six heures ou moins pendant sept nuits en service, leur taux de cortisol augmentait considérablement et restait élevé pendant deux jours, selon une étude de l'Institut allemand de médecine aérospatiale. Les 8 heures recommandées de sommeil nocturne permettent à votre corps de se remettre du stress de la journée, dit Talbott. Lorsque vous n'êtes pas à la hauteur, faites une sieste le lendemain et des chercheurs de l'Université d'État de Pennsylvanie ont découvert qu'une sieste de midi réduisait les niveaux de cortisol chez les sujets qui avaient perdu le sommeil la nuit précédente.

À Couper le Cortisol 47%. Siroter du thé noir
La « tasse qui acclame » est profondément associée au confort et au calme. Il suffit de penser à la façon dont les Anglais vénèrent l'heure du thé de fin d'après-midi. Il s'avère que la science confirme le lien : lorsque les volontaires de l'University College London se sont vu confier une tâche stressante, les niveaux de cortisol de ceux qui buvaient régulièrement du thé noir ont chuté de 47 % dans l'heure suivant la fin de la mission, tandis que d'autres buvaient le faux thé n'a connu qu'une baisse de 27%. L'auteur de l'étude, Andrew Steptoe, PhD, soupçonne que les produits chimiques naturels tels que les polyphénols et les flavonoïdes peuvent être responsables des effets calmants du thé.

À Couper le cortisol 39%. Sortir avec un ami amusant
Le copain qui vous garde dans les points de suture peut faire plus que vous distraire de vos problèmes et sa seule présence peut aider à tempérer votre réponse hormonale au stress. Selon des chercheurs de l'Université de Loma Linda, il suffit d'anticiper le rire pour réduire de près de moitié les niveaux de cortisol. (Si votre clone préféré de Tina Fey ne peut pas se réunir pour prendre un café, vous pourrez peut-être obtenir le même effet de fusion du stress en insérant un DVD de Le bureau.)

À Coupez le cortisol 31%. Programmer un massage
Un peu de soin peut atténuer votre niveau de stress dans le bon sens. Après plusieurs semaines de massothérapie, les niveaux de cortisol des sujets ont diminué de près d'un tiers, en moyenne, selon des études menées à l'Université de Miami School of Medicine et ailleurs. En plus de garder le cortisol sous contrôle, les séances de massage réduisent le stress en favorisant la production de dopamine et de sérotonine, les mêmes hormones de « bien-être » libérées lorsque nous socialisons avec des amis ou faisons quelque chose d'amusant.

À Coupez le cortisol à 25%. Faire quelque chose de spirituel
Le rituel religieux fortifie de nombreuses personnes contre les pressions quotidiennes et peut également réduire la sécrétion de cortisol, rapportent des chercheurs de l'Université du Mississippi. Les sujets de l'étude qui fréquentaient l'église avaient en moyenne des niveaux inférieurs d'hormone de stress que ceux qui n'assistaient pas du tout aux services. Si la religion organisée ne vous intéresse pas, essayez de développer votre côté spirituel en vous promenant dans la "cathédrale" de la nature et dans les bois ou le long d'une plage et en faisant du bénévolat pour un organisme de bienfaisance.

À Coupez le cortisol de 12 à 16 %. Mâcher un morceau de gomme
La prochaine fois que vous vous sentirez épuisé, essayez de mettre un chewing-gum dans votre bouche pour désamorcer instantanément la tension, suggérez de nouvelles découvertes de l'Université de Northumbria au Royaume-Uni. Alors qu'ils étaient soumis à un stress modéré, les mâcheurs de gomme avaient des niveaux de cortisol salivaire inférieurs de 12% à ceux des non-mâcheurs et ont également signalé une plus grande vigilance que leurs homologues privés de gomme. Un mécanisme possible : lors d'expériences antérieures, le chewing-gum augmentait le flux sanguin et l'activité neuronale dans certaines régions du cerveau.


8 façons de vaincre votre hormone de stress

Mauvais cortisol : cela signifie bien, mais ne sait tout simplement pas quand arrêter. Produite par vos glandes surrénales, cette « hormone du stress » aide à réguler la tension artérielle et le système immunitaire lors d'une crise soudaine, qu'il s'agisse d'une attaque physique ou d'un revers émotionnel. Cela vous aide à puiser dans vos réserves d'énergie et augmente votre capacité à combattre les infections.

Le problème est que le stress incessant peut maintenir ce mécanisme de survie à la vitesse supérieure, renversant les bonnes intentions de l'hormone. Des niveaux de cortisol chroniquement élevés peuvent provoquer des problèmes de sommeil, une réponse immunitaire déprimée, des anomalies de la glycémie et même une prise de poids abdominale. "Lorsque le cortisol augmente, il dit au corps de manger quelque chose avec beaucoup de calories et mdasha est une excellente tactique de survie si vous avez besoin d'énergie pour fuir un prédateur, mais pas si vous vous inquiétez de la façon de payer les factures", explique le biochimiste nutritionnel Shawn Talbott, PhD, auteur de La connexion cortisol. (Balance your hormones and lose up to 15 pounds in just 3 weeks with the Hormone Reset Diet from the publisher of La prévention!)

Fortunately, an antidote to the body's fight-or-flight mode has evolved: the relaxation response. Here are eight surprising ways to invoke stress management&mdashand in some cases, cut your cortisol levels almost in half.

To Cut Cortisol 20%. Say "Om"
People who practiced Buddhist meditation significantly decreased both cortisol and blood pressure in a 6-week Thai study. Similarly, participants who meditated daily for four months decreased the hormone by an average of 20% in a study at Maharishi University, while levels in the nonmeditating control group actually went up slightly. (Try these 8 simple meditations that can change your life.)

À Cut Cortisol Elevation 66%. Make a great iPod mix
Music can have a calming effect on the brain, especially while you're facing down a major stressor. When doctors at Japan's Osaka Medical Center played tunes for a group of patients undergoing colonoscopies, the patients' cortisol levels rose less than those of others who underwent the same procedure in a quiet room. Even if an invasive gastrointestinal exam isn't in your immediate future, you can forestall cortisol spikes in other stressful situations&mdashwhen hosting dinner for your in-laws, for instance&mdashby queueing up background music. And to wind down faster at bedtime, listen to something soothing instead of watching TV.

À Cut Cortisol 50%. Hit the sack early&mdashor take a nap
What's the difference between getting six hours of sleep instead of the suggested eight? "Fifty percent more cortisol in the bloodstream," Talbott says. When a group of pilots slept six hours or less for seven nights while on duty, their cortisol levels increased significantly and stayed elevated for two days, found a study at Germany's Institute for Aerospace Medicine. The recommended 8 hours of nightly shut-eye allows your body enough time to recover from the day's stresses, Talbott says. When you fall short of the mark, take a nap the next day&mdashPennsylvania State University researchers found that a midday snooze cut cortisol levels in subjects who'd lost sleep the previous night.

À Cut Cortisol 47%. Sip some black tea
The "cup that cheers" has deep associations with comfort and calm&mdashjust think of how the English revere their late-afternoon teatime. As it turns out, science confirms the connection: When volunteers at University College London were given a stressful task, the cortisol levels of those who were regular black-tea drinkers fell by 47% within an hour of completing the assignment, while others who drank fake tea experienced only a 27% drop. Study author Andrew Steptoe, PhD, suspects that naturally occurring chemicals such as polyphenols and flavonoids may be responsible for tea's calming effects.

À Cut Cortisol 39%. Hang out with a funny friend
The pal who keeps you in stitches can do more than distract you from your problems&mdashher very presence may help temper your hormonal stress response. Simply anticipating laughter is enough to reduce cortisol levels by nearly half, according to researchers at Loma Linda University. (If your favorite Tina Fey clone can't meet for coffee, you may be able to achieve the same stress-melting effect by popping in a DVD of The Office.)

À Cut Cortisol 31%. Schedule a massage
A little pampering can rub your stress levels the right way. After several weeks of massage therapy, subjects' cortisol levels decreased by nearly one-third, on average, according to studies at the University of Miami School of Medicine and elsewhere. In addition to keeping cortisol under control, massage sessions reduce stress by promoting production of dopamine and serotonin, the same "feel good" hormones released when we socialize with pals or do something fun.

À Cut Cortisol 25%. Do Something Spiritual
Religious ritual fortifies many people against everyday pressures, and it can also lower cortisol secretion, report University of Mississippi researchers. Churchgoing study subjects had lower levels of the stress hormone, on average, than those who did not attend services at all. If organized religion isn't of interest to you, try developing your spiritual side by taking a walk in nature's "cathedral"&mdashin the woods or along a beach&mdashor volunteering for a charity.

À Cut Cortisol 12-16%. Chew a Piece of Gum
Next time you feel frazzled, try popping a stick of gum into your mouth to instantly defuse tension, suggest new findings from Northumbria University in the United Kingdom. While under moderate stress, gum chewers had salivary cortisol levels that were 12% lower than nonchewers and also reported greater alertness than their gum-deprived counterparts. One possible mechanism: In past experiments, chewing gum increased blood flow and neural activity in select brain regions.


8 Ways To Beat Your Stress Hormone

Poor cortisol: It means well but just doesn't know when to quit. Produced by your adrenal glands, this "stress hormone" helps regulate blood pressure and the immune system during a sudden crisis, whether a physical attack or an emotional setback. This helps you to tap into your energy reserves and increases your ability to fight off infection.

Trouble is, relentless stress can keep this survival mechanism churning in high gear, subverting the hormone's good intentions. Chronically high cortisol levels can cause sleep problems, a depressed immune response, blood sugar abnormalities, and even abdominal weight gain. "When cortisol spikes, it tells the body to eat something with a lot of calories&mdasha great survival tactic if you need energy to flee a predator but not if you're fretting over how to pay bills," says nutritional biochemist Shawn Talbott, PhD, author of The Cortisol Connection. (Balance your hormones and lose up to 15 pounds in just 3 weeks with the Hormone Reset Diet from the publisher of La prévention!)

Fortunately, an antidote to the body's fight-or-flight mode has evolved: the relaxation response. Here are eight surprising ways to invoke stress management&mdashand in some cases, cut your cortisol levels almost in half.

To Cut Cortisol 20%. Say "Om"
People who practiced Buddhist meditation significantly decreased both cortisol and blood pressure in a 6-week Thai study. Similarly, participants who meditated daily for four months decreased the hormone by an average of 20% in a study at Maharishi University, while levels in the nonmeditating control group actually went up slightly. (Try these 8 simple meditations that can change your life.)

À Cut Cortisol Elevation 66%. Make a great iPod mix
Music can have a calming effect on the brain, especially while you're facing down a major stressor. When doctors at Japan's Osaka Medical Center played tunes for a group of patients undergoing colonoscopies, the patients' cortisol levels rose less than those of others who underwent the same procedure in a quiet room. Even if an invasive gastrointestinal exam isn't in your immediate future, you can forestall cortisol spikes in other stressful situations&mdashwhen hosting dinner for your in-laws, for instance&mdashby queueing up background music. And to wind down faster at bedtime, listen to something soothing instead of watching TV.

À Cut Cortisol 50%. Hit the sack early&mdashor take a nap
What's the difference between getting six hours of sleep instead of the suggested eight? "Fifty percent more cortisol in the bloodstream," Talbott says. When a group of pilots slept six hours or less for seven nights while on duty, their cortisol levels increased significantly and stayed elevated for two days, found a study at Germany's Institute for Aerospace Medicine. The recommended 8 hours of nightly shut-eye allows your body enough time to recover from the day's stresses, Talbott says. When you fall short of the mark, take a nap the next day&mdashPennsylvania State University researchers found that a midday snooze cut cortisol levels in subjects who'd lost sleep the previous night.

À Cut Cortisol 47%. Sip some black tea
The "cup that cheers" has deep associations with comfort and calm&mdashjust think of how the English revere their late-afternoon teatime. As it turns out, science confirms the connection: When volunteers at University College London were given a stressful task, the cortisol levels of those who were regular black-tea drinkers fell by 47% within an hour of completing the assignment, while others who drank fake tea experienced only a 27% drop. Study author Andrew Steptoe, PhD, suspects that naturally occurring chemicals such as polyphenols and flavonoids may be responsible for tea's calming effects.

À Cut Cortisol 39%. Hang out with a funny friend
The pal who keeps you in stitches can do more than distract you from your problems&mdashher very presence may help temper your hormonal stress response. Simply anticipating laughter is enough to reduce cortisol levels by nearly half, according to researchers at Loma Linda University. (If your favorite Tina Fey clone can't meet for coffee, you may be able to achieve the same stress-melting effect by popping in a DVD of The Office.)

À Cut Cortisol 31%. Schedule a massage
A little pampering can rub your stress levels the right way. After several weeks of massage therapy, subjects' cortisol levels decreased by nearly one-third, on average, according to studies at the University of Miami School of Medicine and elsewhere. In addition to keeping cortisol under control, massage sessions reduce stress by promoting production of dopamine and serotonin, the same "feel good" hormones released when we socialize with pals or do something fun.

À Cut Cortisol 25%. Do Something Spiritual
Religious ritual fortifies many people against everyday pressures, and it can also lower cortisol secretion, report University of Mississippi researchers. Churchgoing study subjects had lower levels of the stress hormone, on average, than those who did not attend services at all. If organized religion isn't of interest to you, try developing your spiritual side by taking a walk in nature's "cathedral"&mdashin the woods or along a beach&mdashor volunteering for a charity.

À Cut Cortisol 12-16%. Chew a Piece of Gum
Next time you feel frazzled, try popping a stick of gum into your mouth to instantly defuse tension, suggest new findings from Northumbria University in the United Kingdom. While under moderate stress, gum chewers had salivary cortisol levels that were 12% lower than nonchewers and also reported greater alertness than their gum-deprived counterparts. One possible mechanism: In past experiments, chewing gum increased blood flow and neural activity in select brain regions.


8 Ways To Beat Your Stress Hormone

Poor cortisol: It means well but just doesn't know when to quit. Produced by your adrenal glands, this "stress hormone" helps regulate blood pressure and the immune system during a sudden crisis, whether a physical attack or an emotional setback. This helps you to tap into your energy reserves and increases your ability to fight off infection.

Trouble is, relentless stress can keep this survival mechanism churning in high gear, subverting the hormone's good intentions. Chronically high cortisol levels can cause sleep problems, a depressed immune response, blood sugar abnormalities, and even abdominal weight gain. "When cortisol spikes, it tells the body to eat something with a lot of calories&mdasha great survival tactic if you need energy to flee a predator but not if you're fretting over how to pay bills," says nutritional biochemist Shawn Talbott, PhD, author of The Cortisol Connection. (Balance your hormones and lose up to 15 pounds in just 3 weeks with the Hormone Reset Diet from the publisher of La prévention!)

Fortunately, an antidote to the body's fight-or-flight mode has evolved: the relaxation response. Here are eight surprising ways to invoke stress management&mdashand in some cases, cut your cortisol levels almost in half.

To Cut Cortisol 20%. Say "Om"
People who practiced Buddhist meditation significantly decreased both cortisol and blood pressure in a 6-week Thai study. Similarly, participants who meditated daily for four months decreased the hormone by an average of 20% in a study at Maharishi University, while levels in the nonmeditating control group actually went up slightly. (Try these 8 simple meditations that can change your life.)

À Cut Cortisol Elevation 66%. Make a great iPod mix
Music can have a calming effect on the brain, especially while you're facing down a major stressor. When doctors at Japan's Osaka Medical Center played tunes for a group of patients undergoing colonoscopies, the patients' cortisol levels rose less than those of others who underwent the same procedure in a quiet room. Even if an invasive gastrointestinal exam isn't in your immediate future, you can forestall cortisol spikes in other stressful situations&mdashwhen hosting dinner for your in-laws, for instance&mdashby queueing up background music. And to wind down faster at bedtime, listen to something soothing instead of watching TV.

À Cut Cortisol 50%. Hit the sack early&mdashor take a nap
What's the difference between getting six hours of sleep instead of the suggested eight? "Fifty percent more cortisol in the bloodstream," Talbott says. When a group of pilots slept six hours or less for seven nights while on duty, their cortisol levels increased significantly and stayed elevated for two days, found a study at Germany's Institute for Aerospace Medicine. The recommended 8 hours of nightly shut-eye allows your body enough time to recover from the day's stresses, Talbott says. When you fall short of the mark, take a nap the next day&mdashPennsylvania State University researchers found that a midday snooze cut cortisol levels in subjects who'd lost sleep the previous night.

À Cut Cortisol 47%. Sip some black tea
The "cup that cheers" has deep associations with comfort and calm&mdashjust think of how the English revere their late-afternoon teatime. As it turns out, science confirms the connection: When volunteers at University College London were given a stressful task, the cortisol levels of those who were regular black-tea drinkers fell by 47% within an hour of completing the assignment, while others who drank fake tea experienced only a 27% drop. Study author Andrew Steptoe, PhD, suspects that naturally occurring chemicals such as polyphenols and flavonoids may be responsible for tea's calming effects.

À Cut Cortisol 39%. Hang out with a funny friend
The pal who keeps you in stitches can do more than distract you from your problems&mdashher very presence may help temper your hormonal stress response. Simply anticipating laughter is enough to reduce cortisol levels by nearly half, according to researchers at Loma Linda University. (If your favorite Tina Fey clone can't meet for coffee, you may be able to achieve the same stress-melting effect by popping in a DVD of The Office.)

À Cut Cortisol 31%. Schedule a massage
A little pampering can rub your stress levels the right way. After several weeks of massage therapy, subjects' cortisol levels decreased by nearly one-third, on average, according to studies at the University of Miami School of Medicine and elsewhere. In addition to keeping cortisol under control, massage sessions reduce stress by promoting production of dopamine and serotonin, the same "feel good" hormones released when we socialize with pals or do something fun.

À Cut Cortisol 25%. Do Something Spiritual
Religious ritual fortifies many people against everyday pressures, and it can also lower cortisol secretion, report University of Mississippi researchers. Churchgoing study subjects had lower levels of the stress hormone, on average, than those who did not attend services at all. If organized religion isn't of interest to you, try developing your spiritual side by taking a walk in nature's "cathedral"&mdashin the woods or along a beach&mdashor volunteering for a charity.

À Cut Cortisol 12-16%. Chew a Piece of Gum
Next time you feel frazzled, try popping a stick of gum into your mouth to instantly defuse tension, suggest new findings from Northumbria University in the United Kingdom. While under moderate stress, gum chewers had salivary cortisol levels that were 12% lower than nonchewers and also reported greater alertness than their gum-deprived counterparts. One possible mechanism: In past experiments, chewing gum increased blood flow and neural activity in select brain regions.


8 Ways To Beat Your Stress Hormone

Poor cortisol: It means well but just doesn't know when to quit. Produced by your adrenal glands, this "stress hormone" helps regulate blood pressure and the immune system during a sudden crisis, whether a physical attack or an emotional setback. This helps you to tap into your energy reserves and increases your ability to fight off infection.

Trouble is, relentless stress can keep this survival mechanism churning in high gear, subverting the hormone's good intentions. Chronically high cortisol levels can cause sleep problems, a depressed immune response, blood sugar abnormalities, and even abdominal weight gain. "When cortisol spikes, it tells the body to eat something with a lot of calories&mdasha great survival tactic if you need energy to flee a predator but not if you're fretting over how to pay bills," says nutritional biochemist Shawn Talbott, PhD, author of The Cortisol Connection. (Balance your hormones and lose up to 15 pounds in just 3 weeks with the Hormone Reset Diet from the publisher of La prévention!)

Fortunately, an antidote to the body's fight-or-flight mode has evolved: the relaxation response. Here are eight surprising ways to invoke stress management&mdashand in some cases, cut your cortisol levels almost in half.

To Cut Cortisol 20%. Say "Om"
People who practiced Buddhist meditation significantly decreased both cortisol and blood pressure in a 6-week Thai study. Similarly, participants who meditated daily for four months decreased the hormone by an average of 20% in a study at Maharishi University, while levels in the nonmeditating control group actually went up slightly. (Try these 8 simple meditations that can change your life.)

À Cut Cortisol Elevation 66%. Make a great iPod mix
Music can have a calming effect on the brain, especially while you're facing down a major stressor. When doctors at Japan's Osaka Medical Center played tunes for a group of patients undergoing colonoscopies, the patients' cortisol levels rose less than those of others who underwent the same procedure in a quiet room. Even if an invasive gastrointestinal exam isn't in your immediate future, you can forestall cortisol spikes in other stressful situations&mdashwhen hosting dinner for your in-laws, for instance&mdashby queueing up background music. And to wind down faster at bedtime, listen to something soothing instead of watching TV.

À Cut Cortisol 50%. Hit the sack early&mdashor take a nap
What's the difference between getting six hours of sleep instead of the suggested eight? "Fifty percent more cortisol in the bloodstream," Talbott says. When a group of pilots slept six hours or less for seven nights while on duty, their cortisol levels increased significantly and stayed elevated for two days, found a study at Germany's Institute for Aerospace Medicine. The recommended 8 hours of nightly shut-eye allows your body enough time to recover from the day's stresses, Talbott says. When you fall short of the mark, take a nap the next day&mdashPennsylvania State University researchers found that a midday snooze cut cortisol levels in subjects who'd lost sleep the previous night.

À Cut Cortisol 47%. Sip some black tea
The "cup that cheers" has deep associations with comfort and calm&mdashjust think of how the English revere their late-afternoon teatime. As it turns out, science confirms the connection: When volunteers at University College London were given a stressful task, the cortisol levels of those who were regular black-tea drinkers fell by 47% within an hour of completing the assignment, while others who drank fake tea experienced only a 27% drop. Study author Andrew Steptoe, PhD, suspects that naturally occurring chemicals such as polyphenols and flavonoids may be responsible for tea's calming effects.

À Cut Cortisol 39%. Hang out with a funny friend
The pal who keeps you in stitches can do more than distract you from your problems&mdashher very presence may help temper your hormonal stress response. Simply anticipating laughter is enough to reduce cortisol levels by nearly half, according to researchers at Loma Linda University. (If your favorite Tina Fey clone can't meet for coffee, you may be able to achieve the same stress-melting effect by popping in a DVD of The Office.)

À Cut Cortisol 31%. Schedule a massage
A little pampering can rub your stress levels the right way. After several weeks of massage therapy, subjects' cortisol levels decreased by nearly one-third, on average, according to studies at the University of Miami School of Medicine and elsewhere. In addition to keeping cortisol under control, massage sessions reduce stress by promoting production of dopamine and serotonin, the same "feel good" hormones released when we socialize with pals or do something fun.

À Cut Cortisol 25%. Do Something Spiritual
Religious ritual fortifies many people against everyday pressures, and it can also lower cortisol secretion, report University of Mississippi researchers. Churchgoing study subjects had lower levels of the stress hormone, on average, than those who did not attend services at all. If organized religion isn't of interest to you, try developing your spiritual side by taking a walk in nature's "cathedral"&mdashin the woods or along a beach&mdashor volunteering for a charity.

À Cut Cortisol 12-16%. Chew a Piece of Gum
Next time you feel frazzled, try popping a stick of gum into your mouth to instantly defuse tension, suggest new findings from Northumbria University in the United Kingdom. While under moderate stress, gum chewers had salivary cortisol levels that were 12% lower than nonchewers and also reported greater alertness than their gum-deprived counterparts. One possible mechanism: In past experiments, chewing gum increased blood flow and neural activity in select brain regions.


8 Ways To Beat Your Stress Hormone

Poor cortisol: It means well but just doesn't know when to quit. Produced by your adrenal glands, this "stress hormone" helps regulate blood pressure and the immune system during a sudden crisis, whether a physical attack or an emotional setback. This helps you to tap into your energy reserves and increases your ability to fight off infection.

Trouble is, relentless stress can keep this survival mechanism churning in high gear, subverting the hormone's good intentions. Chronically high cortisol levels can cause sleep problems, a depressed immune response, blood sugar abnormalities, and even abdominal weight gain. "When cortisol spikes, it tells the body to eat something with a lot of calories&mdasha great survival tactic if you need energy to flee a predator but not if you're fretting over how to pay bills," says nutritional biochemist Shawn Talbott, PhD, author of The Cortisol Connection. (Balance your hormones and lose up to 15 pounds in just 3 weeks with the Hormone Reset Diet from the publisher of La prévention!)

Fortunately, an antidote to the body's fight-or-flight mode has evolved: the relaxation response. Here are eight surprising ways to invoke stress management&mdashand in some cases, cut your cortisol levels almost in half.

To Cut Cortisol 20%. Say "Om"
People who practiced Buddhist meditation significantly decreased both cortisol and blood pressure in a 6-week Thai study. Similarly, participants who meditated daily for four months decreased the hormone by an average of 20% in a study at Maharishi University, while levels in the nonmeditating control group actually went up slightly. (Try these 8 simple meditations that can change your life.)

À Cut Cortisol Elevation 66%. Make a great iPod mix
Music can have a calming effect on the brain, especially while you're facing down a major stressor. When doctors at Japan's Osaka Medical Center played tunes for a group of patients undergoing colonoscopies, the patients' cortisol levels rose less than those of others who underwent the same procedure in a quiet room. Even if an invasive gastrointestinal exam isn't in your immediate future, you can forestall cortisol spikes in other stressful situations&mdashwhen hosting dinner for your in-laws, for instance&mdashby queueing up background music. And to wind down faster at bedtime, listen to something soothing instead of watching TV.

À Cut Cortisol 50%. Hit the sack early&mdashor take a nap
What's the difference between getting six hours of sleep instead of the suggested eight? "Fifty percent more cortisol in the bloodstream," Talbott says. When a group of pilots slept six hours or less for seven nights while on duty, their cortisol levels increased significantly and stayed elevated for two days, found a study at Germany's Institute for Aerospace Medicine. The recommended 8 hours of nightly shut-eye allows your body enough time to recover from the day's stresses, Talbott says. When you fall short of the mark, take a nap the next day&mdashPennsylvania State University researchers found that a midday snooze cut cortisol levels in subjects who'd lost sleep the previous night.

À Cut Cortisol 47%. Sip some black tea
The "cup that cheers" has deep associations with comfort and calm&mdashjust think of how the English revere their late-afternoon teatime. As it turns out, science confirms the connection: When volunteers at University College London were given a stressful task, the cortisol levels of those who were regular black-tea drinkers fell by 47% within an hour of completing the assignment, while others who drank fake tea experienced only a 27% drop. Study author Andrew Steptoe, PhD, suspects that naturally occurring chemicals such as polyphenols and flavonoids may be responsible for tea's calming effects.

À Cut Cortisol 39%. Hang out with a funny friend
The pal who keeps you in stitches can do more than distract you from your problems&mdashher very presence may help temper your hormonal stress response. Simply anticipating laughter is enough to reduce cortisol levels by nearly half, according to researchers at Loma Linda University. (If your favorite Tina Fey clone can't meet for coffee, you may be able to achieve the same stress-melting effect by popping in a DVD of The Office.)

À Cut Cortisol 31%. Schedule a massage
A little pampering can rub your stress levels the right way. After several weeks of massage therapy, subjects' cortisol levels decreased by nearly one-third, on average, according to studies at the University of Miami School of Medicine and elsewhere. In addition to keeping cortisol under control, massage sessions reduce stress by promoting production of dopamine and serotonin, the same "feel good" hormones released when we socialize with pals or do something fun.

À Cut Cortisol 25%. Do Something Spiritual
Religious ritual fortifies many people against everyday pressures, and it can also lower cortisol secretion, report University of Mississippi researchers. Churchgoing study subjects had lower levels of the stress hormone, on average, than those who did not attend services at all. If organized religion isn't of interest to you, try developing your spiritual side by taking a walk in nature's "cathedral"&mdashin the woods or along a beach&mdashor volunteering for a charity.

À Cut Cortisol 12-16%. Chew a Piece of Gum
Next time you feel frazzled, try popping a stick of gum into your mouth to instantly defuse tension, suggest new findings from Northumbria University in the United Kingdom. While under moderate stress, gum chewers had salivary cortisol levels that were 12% lower than nonchewers and also reported greater alertness than their gum-deprived counterparts. One possible mechanism: In past experiments, chewing gum increased blood flow and neural activity in select brain regions.


Voir la vidéo: Rakenna unelmiesi tietokone ja opi korjaamaan tietokonetta. PC Building Simulator gameplay (Janvier 2022).